19/05/2015

Mehdi Bennani accumule les bons points sur la Nordschleife !

Mehdi Bennani accumule les bons points sur la Nordschleife !

Mehdi Bennani et le Sébastien Loeb Racing ont passé avec réussite le verdict de la Nordschleife, ce circuit parmi les plus difficiles avec ses 170 virages répartis sur plus de 25km. Dans le cadre de la quatrième manche du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme, le pilote marocain s’est classé 7e et 6e. Il a par ailleurs complété ce résultat d’ensemble positif par une nouvelle victoire au Trophée Yokohama, réservé aux Indépendants. De quoi repartir satisfait de ce meeting allemand qui ne s’annonçait pourtant pas comme le plus favorable.

Mehdi Bennani : « Nous retrouvons une bonne dynamique » Les éléments étaient-ils réunis pour que Mehdi Bennani et le Sébastien Loeb Racing réussissent un bon week-end sur la Norsdschleife ? Sur le papier, pas nécessairement. Le pilote marocain et l’équipe alsacienne sortaient d’une manche compliquée en Hongrie ; Mehdi n’avait jamais roulé avec sa monture sur cette piste, contrairement à ses rivaux ; et le team avait été contraint de changer le moteur de l’auto, avec la perte de places en conséquence sur la
grille de départ.

Mais la détermination de Mehdi Bennani est bien connue. Et il la partage avec le team Sébastien Loeb Racing. Les performances dans le massif de l’Eifel l’ont montré. Loin de baisser les bras, et après des essais porteurs d’espoirs, il a réalisé deux courses solides. Et dans l’Enfer Vert, il a signé deux Top 10
consécutifs, une première cette saison.

« Le bilan est très positif » souligne Mehdi. « 7e et 6e au général ; 2e et 1er au Trophée des Indépendants, on peut parler d’un bon week-end. Sur un circuit qui ne m’est pas favorable, je voulais avant tout terminer les deux manches et prendre des points. C’est le cas aujourd’hui. Tous ensemble, nous avons fait du bon boulot. A chaque run, nous avons progressé et cela montre aussi le bon travail de l’équipe. J’ai pris deux bons départs, ce qui a aidé à être bien placé. J’ai été plus prudent dans le deuxième car je voulais vraiment éviter tout accrochage. Être en bataille avec Pechito Lopez ou Sébastien Loeb, sur un tel tracé, c’était sympa ! Nous retrouvons une bonne dynamique et nous faisons une bonne opération comptable chez les Indépendants. »

« Compte tenu du contexte, nous sommes satisfaits du week-end » ajoute Léo Thomas, Directeur Technique du Sébastien Loeb Racing. « Mehdi n’avait pas pu rouler avec la C-Elysée lors de la séance de pré-test, et nous devions changer le moteur. Cela ne facilitait pas les choses, mais nous avons surmonté les obstacles sur notre route. Mehdi a bien géré ses courses et son meeting en général. Nous cherchons toujours à faire mieux. Nous pouvions certainement être un peu plus haut dans la deuxième course, mais il faut savoir prendre les points quand ils se présentent et aujourd’hui nous avons pris des bons points. Nous retrouvons une place qui est plus conforme à nos attentes. Le Top 5 reste notre objectif « fil rouge ».

Le film du week-end.
Vendredi, lors de la séance test, Mehdi Bennani découvre la Nordschleife à bord de la Citroën C-Elysée. Une première prise de marques positive puisqu’il pointe huitième. Après une première session pluvieuse samedi, il poursuit son apprentissage. Les qualifications confirment sa progression avec le septième temps, et ce alors que le team avait tenté, stratégiquement de viser le 10e rang synonyme de pole en Course 2.

Course 1.
Rétrogradé en sixième ligne suite au changement de moteur, Mehdi prend un excellent départ. Il grimpe rapidement à la septième position, suivant Ma Quing Hua. Régulier et ne commettant aucune faute lors des trois tours qui composent cette manche exceptionnelle, Mehdi revient même sur les hommes qui le précèdent. Il conclut l’épreuve septième, et deuxième des Indépendants, à seulement huit dixièmes du Top 5 général et à peine plus de deux secondes du podium.

Course 2.
Quatrième sur la grille, Mehdi prend un bon départ mais évolue avec prudence afin d’éviter les accrochages. Cinquième au moment d’entrer sur la Nordschleife, il reprend le quatrième rang avant la fin du premier tour, étant proche des trois voitures de tête. A l’issue de la deuxième boucle, il doit toutefois céder face à Ma Quing Hua, plus rapide grâce à l’aspiration, puis devant l’attaque de Pechito Lopez au début du troisième tour. Situé entre le Champion du Monde en titre et Sébastien Loeb, Mehdi est dans le rythme des meilleurs. Il s’incline cependant devant Sébastien dans les derniers hectomètres de l’épreuve, finissant 6e mais conservant la victoire au Trophée Yokohama.

Prochaine épreuve du WTCC en Russie, du 5 au 7 juin.